Le tissage de notre denim bio

Posté le 1 juin 2013 par thomas Il y a 13 commentaire(s)

Je vous l'avais promis, je vous emmène chez notre tisseur suite à la visite de lundi dernier. Ouvrez les yeux, espèce en voix de disparition... mais espèce vaillante !

En plus de confectionner nos jeans 1083 en France, nous sommes très fiers de réussir à teindre et tisser notre denim bio en France. Sa mise en oeuvre a été un parcours semé d'embuches. Je vous passe les 8 mois de recherche de partenaires, tisseurs, etc… pour ne vous raconter que le meilleur : les savoir-faires.

Pour créer un tissu, on ne fait pas directement appel à un tisseur, mais à un converteur. Le converteur est chargé du suivi de toute la production du tissu, de sa fabrication à sa finition :

  • la fabrication consiste à transformer le fil en tissu, c'est le tissage.
  • la finition consiste à nettoyer le tissu brut, à l'assouplir, à le teindre, etc… c'est l'ennoblissement.

On réduit souvent l'impact environnemental d'un tissu à sa fibre, mais l'ennoblissement est aussi fondamental.

Notre tissu passe par un "converteur" dont le métier son métier est de créer et distribuer des tissus biologiques certifiés et made in France. Pour la création de notre denim, il garantit que l’ensemble du processus de production du tissu jusqu’au conditionnement soit certifié GOTS par Ecocert.

 

Lundi, nous nous sommes donc rendu chez ce tisseur, notre tisseur : les tissages de Charlieu (42).

tissagecharlieu
 

Les tissages de Charlieu sont installés depuis plus de 100 ans à Charlieu. Cette petite ville située à une vingtaine de km de Roanne dans la Loire (42) abrite depuis le XVIè siècle la corporation des tisserands… c'est dire l'ancienneté de leur savoir-faire.

Spécialisés dans le jacquard (tissu à motif) depuis le début du XXème siècle, ils se sont diversifiés dans les tissus unis depuis une dizaine d'années. C'est l'un des derniers tisseurs de France. L'entreprise compte environ 70 salariés et dispose de 50 métiers à tisser jacquard, plus 20 métiers à tisser de l'uni. L'ambiance est impressionnante avec toutes ces machines en fonctionnement.

Pour fabriquer un tissu on croise en fait 2 fils perpendiculaires : la chaine, et la trame. Ce "quadrillage" est réalisé par le métier à tisser, et nécessite 5 étapes.

chaene_trame
 

Visite guidée avec Guillaume, l'un des responsables :

1/ Avant de commencer à tisser, il faut réaliser l'ourdissage. Cette opération consiste à enrouler sur une grosse bobine (l'ensouple), les centaines de fils de chaine parallèles.

ourdissage ourdissage2
 

2/ Une fois cette ensouple installée sur le métier à tisser, il faut remplacer la chaine du précédent tissu par la chaine de notre nouveau tissu. Pour cela l'ancienne chaine est coupée, et les centaines de fils de la nouvelle chaine sont noués l'un après l'autre à leurs homologues de l'ancienne chaine. Ainsi tirés par les anciens fils de chaine, les nouveaux entreront progressivement dans le métier à tisser et la production du nouveau tissu pourra commencer. Ce travail réalisé par des "noueuses" demande beaucoup de patience et de dextérité des doigts.

Chaine denim bio 1083
 

3/ A présent la chaine est prête, et il ne reste plus qu'à régler le métier à tisser pour lancer la production. C'est opération est appelée le "garage".

avant
 

4/ Le tissage peut alors commencer, et des tisseurs(ses) prennent en charge une dizaine de métier à tisser chacun pour les approvisionner en fil de trame (les bobines bleues sur la photo pour notre denim), et réparer les ruptures de fils de chaine.

approtrame tisseur
 

5/ une fois le tissu confectionné, il est "visité", c'est à dire contrôlé mètre par mètre à l'oeil.

Ce tissu brut est alors dit "tombé de métier", il quitte l'entreprise pour aller à l'ennoblissement… la suite au prochain épisode !

 

La production de ces 50 premiers mètres de tissu s'est terminée mardi matin. Voici notre denim en cours de production (il est tissé à l'envers).

denim
 

Suite à l'ennoblissement, nous allons l'envoyer en milieu de semaine prochaine à notre façonnier à Marseille qui va ainsi pouvoir produire les "têtes de série". Chaque modèle sera donc prototypé dans toutes ses tailles afin de tout vérifier. Après quelques derniers ajustements, la véritable production de vos jeans pourra alors démarrer grâce à vous début juillet !

Et dire qu'il y a 2 mois nous imaginions 100 pré-commandes et une première production de 450 jeans… nous en sommes à plus de 840 jeans pré-commandés !
Malgré la hausse de nos volumes de production, notre priorité reste bien entendu la qualité. Nous ferons aussi le maximum côté délais, mais entre le lièvre et la tortue, le cycliste que je dois devenir a choisi son camp !


Cet article a été posté dans 1083, Savoir-faire

13 commentaire(s) au sujet de « Le tissage de notre denim bio »

  • Question stupide : il n'y a pas d'employées dans cette usine de tissage ?

    Posté le 1 juin 2013 à 09:06

  • Je réponds moi-même à ma question stupide 70 salariés, trop bien !

    Posté le 1 juin 2013 à 09:06

  • Bonne réponse, qu'avez vous auto-gagné du coup ? ;-)

    Posté le 1 juin 2013 à 02:06

  • aumon dit:

    Question sur la qualité de la toile obtenue, je suis adepte des toiles japonaise qui sont selon moi au top

    je cite " La toile Selvedge

    1x1.trans Pourquoi il vaut mieux opter pour de la toile japonaise (selvedge) pour vos jeans !
    La toile japonaise ou selvedge est une toile extrêmement serré et beaucoup plus résistante que la moyenne avec des bords finis permettant au jean de ne pas s’effilocher pour un oui ou pour un non.

    A l’origine, ces toiles étaient produites en Europe.
    Mais, avec la demande croissante d’après les trente glorieuses, les producteurs abandonnent peu à peu ces machines de grande qualité pour aller vers une productivité accrue.
    C’est alors la « fin » des teintures naturelles (indigo), des jean solides et le début des délavage industriels, du sablage etc…

    1x1.trans Pourquoi il vaut mieux opter pour de la toile japonaise (selvedge) pour vos jeans !
    Plusieurs années après cela, les Japonais ont commencé à acheter ces machines dont les européens ne voulaient plus, pour fabriquer leur propre tissus.
    Aujourd’hui, ce sont eux qui possèdent d’ailleurs la plupart de ces machins, et c’est aussi eux qui vendent cette toile de qualité aux producteurs qui y sont revenus (d’où la toile japonaise)."

    ma question savons nous encore faire, donc ...
    qd

    Posté le 23 décembre 2013 à 12:12

  • Bonjour,
    Pouvez-nous nous en dire plus sur la qualité du tissu svp ? C'est plutôt un tissu épais tissé serré ou plutôt un tissu plus léger "confort" ?
    Nb de fils/cm ² ?

    En tous cas bravo votre initiative est super !!!

    Posté le 27 janvier 2014 à 08:01

  • Sur une des photos prises dans l'atelier de tissage, un technicien porte un Levi's.
    Comment le convaincre de porter un 1083?

    Posté le 12 mars 2014 à 10:03

  • Bonjour,
    Étant à la recherche d'un"mieux consommer", j'ai parcouru avec intérêt vos explications, je souhaiterai connaître, la qualité en terme de "g/m2.
    Merci de votre réponse,
    Cordialement,
    LM

    Posté le 15 novembre 2014 à 02:11

  • Je suis ravie de voir qu'à Charlieu on fabrique des jeans made in France. Je suis engagée au CCFD TERRE SOLIDAIRE,1ere ONG Française de Solidarité, nous faisons entre autres de l'éducation au développement auprès des jeunes et nous avons "travaillé" sur la fabrication des jeans dans les makilas au Nicaragua avec toutes les conséquences sur l'humain et l'environnement. Nous ne manquerons pas lors de nos animations de mentionner votre site pour information.

    Posté le 19 novembre 2014 à 09:11

  • modeliste de formation je cherche un fabricant Français pour la fabrication de jean uniforme pour les ecoles gamin de12ans ,18 et plus contact 0696815515 sur la MARTINIQUE

    Posté le 4 janvier 2015 à 01:01

  • Bonjour,
    Pour l'étude de ma création d'entreprise, je recherche un fabricant de toile denim (bio ?).
    Je suis basée sur Marseille et compte m'installer en tant que créateur prêt-à-porter et sur-mesure, avec peu de modèles de jeans déclinés dans peu de teintes. Mon crédo : 100% Made in France. Pouvez vous me renseigner sur vos tarifs, sur le suivi de vos produits et éventuellement m'envoyer les échantillons de vos toiles denim, avec et sans strech. Merci de me donner tous les renseignements nécessaires à mon étude par mail.
    Bien à vous,
    Nathalie BOYER. MADE IN MALMOUSQUE.

    Posté le 20 janvier 2015 à 01:01

  • Bonjour
    La démarche est intéressante et très à la mode.
    Le produit est-il 100% bio ?
    Vous écrivez que l'ensemble du processus, du tissage au conditionnement, est certifié par Ecocert
    Qu'en est-il du colorant bleu qui a servi à la teinture du fil de trame ?
    Ne serait-il pas plutôt certfié Öko-tex, label moins restrictif ?
    Cordialement

    Posté le 21 janvier 2016 à 05:01

  • Bonjour
    j ai un magasin à Pont l'Abbé
    y etes vous déjà vendu?
    je suis interessé pour vendre vos produits bio
    merci à vous

    Posté le 27 janvier 2016 à 07:01

  • Bonjour
    Je ne porte plus de jeans depuis des années,étant
    Allergique à l'indigo. Je recherche un fabricant français
    de jeans tissu et teinture naturels.Pouvez-vous m'aiguiller. Merci
    Cordialement
    R. Gicquiaud

    Posté le 30 avril 2016 à 10:04