Blog

La boîte cadeau 1083 au JT de TF1

Posté le Friday 10 Mar 2023 par Romain.

Peu avant les fêtes de fin d’année, une équipe de TF1 s’est rendue dans les Vosges pour découvrir la fabrication de notre boîte cadeau avec Coqli, une jeune entreprise qui crée des emballages sur-mesure afin de limiter le gaspillage du carton. Un problème particulièrement d’actualité au moment de Noël avec la réception de colis souvent mal proportionnés. Nous avons concocté avec eux une joli boîte en carton recyclé, décorée et réutilisable. Parfaite pour aller au pied du sapin mais aussi pour resservir d’emballage cadeau pendant toute l’année.
Cette boîte cadeau personnalisée permet de mieux adapter l’emballage à nos jeans, de réduire les frais d’expéditions et évidemment d’utiliser moins de carton. Un bel écrin et une belle démarche pour offrir un beau cadeau made in France qui a du sens.

 

Posté dans Presse

Le récap de notre année

Posté le Monday 31 Jan 2022 par Romain.

L’histoire de notre année 2022 se passe à moins de 1083 km de chez vous. À Beauvoir-sur-Mer en Vendée dans les locaux de l’atelier Bleu Océane où nous avons délavé nos premiers jeans à l’ozone. Un procédé écoresponsable qui a donné vie à deux nouveaux coloris sur nos jeans : le bleu clair et le bleu océan. Le bleu, vous le retrouvez aussi sur les premiers jeans selvedge filés + tissés + ennoblis + coupés + confectionnés en France dans les Vosges. À Romans-sur-Isère, nous avons imaginé des poches réparables pour tous nos jeans et, toujours dans la Drôme, nous avons pu produire une première série de 5 000 boutons de jeans made in France avec l’entreprise Vallgrip. Grâce à vos commandes, la relocalisation continue.


Vous les attendiez, ils sont arrivés !

jeans délavés et Selvedge

Nos premiers jeans délavés à l’ozone et nos premiers jeans Selvedge sont fabriqués en France de la filature à la confection. Seule la teinture à l’indigo est réalisée en Italie. Ces deux nouveautés sont disponibles pour homme et femme. L’intérêt du Selvgede, c’est évidemment son liseré bleu blanc rouge visible sur l’ourlet, fruit d’un tissage plus artisanal. Côté délavés, vous allez adorer ces nouvelles nuances de bleu clair et de bleu plus foncé. À choisir selon vos envies !

Nos premières poches à réparer

Poches réparables

Plus un jeans s’use et se patine, plus on s’y attache et plus il devient beau. A l’inverse, les poches ont tendance à s’abîmer avec le temps. C’est pourquoi l’annonce de l’invention de poches réparables 1083 a reçu un si bel accueil auprès de vous. Il est vrai que les clés et le coton fin des poches ne font pas bon ménage. Pour ne pas remiser un jeans au placard dès l’apparition des premiers trous aux poches, on a donc pensé réparabilité.

On continue de relocaliser

Boutons de jeans français

Les boutons de nos jeans viennent historiquement d’Italie. Pour les fabriquer en France, nous avons travaillé avec nos voisins de Vallgrip installés à 30 km de Romans. L’entreprise est spécialisée dans la frappe à froid de clous pour pneus cloutés, un savoir-faire unique en France. Pour relever ce défi, ils ont adapté leurs matériels pour réaliser cet automne une première production de 5 000 boutons 1083. Résultat : un bouton plus solide et plus résistant à la corrosion.

Posté dans 1083

Tout savoir sur nos nouveaux jeans délavés

Posté le Tuesday 15 Mar 2022 par Romain.

Depuis nos débuts en financement participatif en 2013, nous avons créé 1083 pour relocaliser toutes les étapes de la fabrication d’un jeans en France, de la filature à la confection, jusqu’au délavage. Cette dernière étape est traditionnellement l’une des plus polluantes, tant pour son impact environnemental que pour ses effets néfastes sur la santé. Délavage à grand renfort de produits chimiques, sablage, ponçage, de nombreuses usines ont encore recours à ces techniques délétères pour fabriquer les jeans de marques du monde entier.

Après la relocalisation de la première machine laser en France en 2016, dans notre atelier de Romans-sur-Isère, l’innovation continue en 2022 avec une nouvelle collection de jeans 1083 Origine France Garantie, délavés à l’ozone en France, sans aucun impact négatif sur l’environnement.

Jeans délavés

Le délavage traditionnel

Quand le jeans s’est répandu en Europe après la Seconde guerre mondiale, il n’existait pas encore de méthode industrielle de délavage. Les jeans se patinaient naturellement à l’image de nos modèles SuperDenim indigo brut, ou on les délavait à la plage par exemple au contact du sable et de l’eau salée. Tour d’horizon des différentes techniques qui ont vu le jour depuis.

La pierre ponce

L’une des méthodes de délavage les plus connues est la pierre ponce. Une invention française ! Ce sont les créateurs Marithe+François Girbaud qui mettent au point le procédé, appelé « stonewash» en anglais, à la fin des années 1960 dans une laverie de Saint-Germain-des-Prés sur des jeans de la marque américaine Wrangler. Le délavage à la pierre ponce consiste à laver un jeans dans un lave-linge rempli de pierres. Problème, la pierre ponce perd près de la moitié de son volume lors de l’opération, ce qui oblige à rincer de nombreuses fois le jeans pour se débarrasser des poussières, rendant le procédé énergivore en eau.


C’est terrible car en inventant le stonewash, on n’avait pas conscience qu’on inventait une pollution” commentait François Girbaud 40 ans plus tard lors de la présentation du délavage laser avec l’entreprise Jeanologia à Las Vegas.

Le sablage

C’est la méthode la plus controversée et la plus dangereuse pour les ouvriers. Cette technique est encadrée en France depuis 1969, mais elle reste pratiquée sans cadre réglementaire dans de nombreux pays. Elle expose les travailleurs aux particules de silice qui peuvent être inhalées et causer de graves problèmes respiratoires.

Les produits chimiques

Depuis les années 1970, le délavage chimique a été largement industrialisé avec des agents blanchisseurs tels que le permanganate de potassium, l'acide ou la javel. Des produits dangereux pour l’environnement et la santé s’ils sont utilisés en grandes quantités, sans protection adéquate, et sans traitement final des eaux usées. En 2010, Greenpeace alertait sur la pollution de la ville de Xintang, considérée comme la capitale du jeans en Chine. Présence de métaux lourds dans la rivière locale, surconsommation d’eau, dangers pour la santé des ouvriers, de nombreux reportages ont documenté ces pollutions générées par l’industrie du jeans à travers le monde.

effet délavé@Greenpeace

La durabilité émotionnelle d’un jeans délavé

Parce qu’on aime le patiner, l’user, un jeans a une durée d’usage bien plus longue qu’un pantalon. C’est ce qu’on appelle la durabilité émotionnelle ou immatérielle. En effet, à usure ou même trou égal, on portera encore son jeans, alors qu’on jettera son pantalon. C’est pour ça que la durabilité émotionnelle d’un vêtement est un sujet préalable à sa durabilité matérielle.

Fabriquer des vêtements qui ne durent pas n’a aucun sens, et fabriquer des vêtements qui durent ne fait sens que si on a durablement envie de les porter. C’est pour cela que nous préférons le style à la mode.

C’est presque contre-intuitif mais le jeans délavé est l’illustration même de la durabilité émotionnelle du jeans. C’est pour cela que nous nous sommes tant investis pour fabriquer en France et proprement, des jeans délavés de grande qualité. Bienvenue dans cette nouvelle filière locale !

À l’origine de notre démarche : le délavage laser

Pour proposer des jeans délavés inoffensifs pour la planète et la santé, Charlotte, notre responsable de production, et Thomas ont rencontré l’entreprise espagnole Jeanologia début 2016, leader dans les techniques de délavage propre. Quelques mois plus tard, nous installions en France la première machine de délavage laser dans notre atelier de Romans-sur-Isère. Nous avons eu recours à cette technique pour lancer nos premiers jeans délavés. Au fil des années, nous avons pu tester le procédé, découvrir ses atouts, et développer ce savoir-faire.

Le choix du délavage à l’ozone

Le délavage laser a vu le jour dès 2003 avec l’entreprise Jeanologia. Le point fort du laser ? Il assure le marquage d’un jeans, sans eau ni produits chimiques. S’il permet de créer des motifs et de donner des effets d’usure personnalisés au jeans, le laser ne permet pas d’éclaircir la globalité d’un jeans. Pour obtenir un délavage homogène et écoresponsable, nous avons travaillé le délavage des jeans à l’ozone avec notre partenaire Bleu Océane.

Un procédé écoresponsable et relocalisé

Bleu Océane est installée à Beauvoir-sur-Mer en Vendée et s’est équipé, comme nous, de machines Jeanologia. Son procédé de délavage à l’ozone est en cours de certification GOTS, le même label environnemental que pour notre coton biologique. L’ozone a plusieurs avantages : il produit de très beaux bleus, ne génère aucune pollution et réduit les cycles de lavage. Le processus ne consomme que 3 litres d’eau par jeans. Avec Bleu Océane, nous avons créé quatre jeans délavés, pour homme et pour femme, dans deux coloris indigo : le bleu clair et le bleu océan plus foncé.

L'équipe 1083

L’ozone, c’est quoi ?

L’ozone est un gaz présent dans la stratosphère. C’est lui - rappelez-vous de la couche d’ozone - qui nous protège des rayons ultra-violet du soleil et permet la vie sur Terre. Pas de panique, nous n’allons pas le chercher si loin ! Il est obtenu en recomposant des molécules d’oxygène (O3). Grâce à sa propriété corrosive, l’ozone délave la teinture à l’indigo et crée l’effet d’usure. Après utilisation, il est automatiquement décomposé en dioxygène (02), ce qui assure son innocuité.

Le délavage à l’ozone : étape par étape

Un premier lavage
La première étape est un lavage en bain court, c’est-à-dire rapide avec peu d’eau. En clair, il s’agit de nettoyer les jeans à l’aide d’enzymes dans une grosse machine à laver pour préparer le tissu.

Jeans délavés

L’effet atmosphérique à l’ozone

Une fois séché, place au traitement atmosphérique, c’est-à-dire sans eau et avec l’ozone. Cette étape permet de délaver les jeans en donnant de jolies nuances de bleu à la matière. Comment ça marche ? Les jeans sont simplement mélangés à des linguettes humides pour que l’ozone vienne éclaircir la teinture indigo des jeans. L’ozone dégrade uniquement le colorant indigo et non la fibre. C’est une différence de taille avec un délavage traditionnel. Pour notre jeans délavé bleu océan, le traitement s’arrête là.

Pour nos jeans délavés clairs

Les jeans délavés clairs passent par une étape supplémentaire : l'effet brouillard. Cette technique permet de brumiser de très petites quantités d’eau et de chlore sur le jeans, en réduisant au maximum leur utilisation et en supprimant tout résidu.

Jeanologia

Le rinçage en machine

Après toutes ces étapes, la dernière est un rinçage rapide, en bain court pour économiser un maximum d’eau, avec un assouplissant qui apporte de la douceur aux jeans.

Organisés en complémentarité les uns aux autres, voilà comment nos ateliers innovent ensemble et fabriquent en France des jeans délavés respectueux de l’environnement à moins de 1083 km de chez vous. « Il va sans dire que l’on est gagnant d’un point de vue environnemental puisque l’on peut mesurer au gramme près les produits utilisés et que l’on divise par deux nos rejets en eau, tout en ayant un résultat proche d’un délavage traditionnel » résume Rodolphe Bled, le dirigeant de l’atelier Bleu océane.

Posté dans Savoir-faire

Pourquoi faire le choix d’un jeans éthique ?

Posté le Tuesday 20 Sep 2022 par Romain.

Qu'est-ce qu'un jeans écologique et éthique ?

Le jeans est le vêtement iconique indémodable qui trône dans nos garde-robes depuis des générations. Tout le monde en possède une ou plusieurs pièces. Cela représente un volume textile considérable à l’échelle mondiale, une montagne de mode... Pourtant, un jeans peut être un achat durable et responsable.

C’est aujourd’hui possible grâce aux jeans écologiques et éthiques. Que signifient concrètement ces deux mots ? Un jeans écologique est un jeans dont la fabrication réduit au maximum son impact environnemental : du choix des matières premières (coton biologique, matière recyclée, chanvre, lin, laine…) en passant par les techniques de production (traitement des eaux usées, énergies décarbonées…), jusqu’aux modes de transport (proximité des ateliers, relocalisation…) pour arriver dans votre dressing.

Derrière toutes ces différentes étapes de fabrication, il y a des femmes et des hommes. Un jeans éthique, c’est l’assurance de bonnes conditions de travail et de sécurité pour les salariés. Les savoir-faire de proximité sont privilégiés pour créer des emplois locaux et proposer des modèles de grande qualité. En France, un jeans français est donc le plus éthique des jeans.

Salopette

5 milliards de jeans par an : quel est l’impact de l’industrie textile conventionnelle ?

Le pantalon est présent en quantités astronomiques dans notre quotidien ; près de 5 milliards de jeans sont produits chaque année, dont 67 millions vendus en France en 2021. Aujourd’hui, la mode est la sixième industrie la plus polluante au monde et le jeans l'un des vêtements le plus polluant. Lorsqu’il est fabriqué à bas coût, il engendre des conséquences dramatiques sur l’environnement. Imaginez que pour fabriquer un seul jeans conventionnel, pas moins de 10 000 litres d’eau sont nécessaires à la culture du coton, à la teinture et au délavage du jeans. C’est pour cela que la fabrication de tous nos jeans 1083 s’inscrit en alternative à cette filière irresponsable.

pile de jeans délavés

Si vous aimez l’effet délavé sur le jeans, sachez que celui-ci est traditionnellement réalisé avec de nombreux produits chimiques comme le permanganate, sans station d’épuration, aux risques toxiques dangereux pour ceux qui les manipulent et ceux qui les portent. C’est pour cela que nos délavages sont tous réalisés en France, avec des traitements propres au laser et à l’ozone.

Enfin, le jeans parcourt une très longue distance qui peut aller jusqu’à 65 000 km pour sa fabrication. Cela représente une fois et demie le tour de la terre ! Puisque le textile représentait des centaines de milliers d’emplois en France dans les années 80, rebâtissons une filière locale pour relocaliser nos savoir-faire, et vous donner envie d’acheter un jeans voisin dans une boutique voisine. C’est en faisant évoluer ainsi nos modes de production et de consommation que nous réduisons notre impact environnemental.

avis client

Sur quels critères se baser pour choisir un jeans écoresponsable et éthique ?

Voici quelques critères simples pour choisir son jeans pour homme ou son jeans pour femme écoresponsable et éthique.

Plus ce jeans sera fabriqué près de chez vous, de la filature à la teinture, en passant par le tissage jusqu’à la confection, moins il aura parcouru de kilomètres. C’est pourquoi les jeans certifiés Origine France Garantie sont si vertueux, ils sont certifiés français du tissage du denim jusqu’à la confection du jeans.

Par ailleurs, le choix des matières premières utilisées doit être regardées à la loupe : les fibres biologiques, locale ou recyclées sont les plus respectueuses de l’environnement : coton bio certifié GOTS, lin français, fibres recyclées sont les matières premières de nos jeans 1083. Le label GOTS garantit la présence de fibres biologiques à hauteur de 95 % minimum, l’absence de produits chimiques toxiques pour l’environnement (agent blanchissant, solvant) et la réduction de la consommation d'eau et d'énergie.

Un autre critère majeur à retenir dans le choix d’un jeans éthique est celui des conditions de travail ; elles doivent être décentes et respecter les droits humains (pas de travail forcé ni de travail des enfants, pas de discrimination, des salaires minimums garantis…), ce qui n’ait pas simple à vérifier lorsque le jeans vient de l’autre bout de la planète. C’est pourquoi nous croyons tant dans la proximité entre les ateliers et les utilisateurs illustrée par le made in France.

1083 : votre marque de jeans éthiques

Chez 1083, nous produisons des vêtements made in France durables et mettons en avant les savoir-faire locaux. C’est pourquoi tous nos jeans sont français et éthiques, à l’image des valeurs humaines, économiques et écologiques qui nous animent. Fabriqués à partir de coton bio certifié GOTS, nos jeans français sont fabriqués à moins de 1083 km (soit la distance entre les deux villes les plus éloignées de l’Hexagone) avant d’arriver chez vous.

Limiter l’impact environnemental de nos jeans est au cœur de l’engagement de notre marque française de prêt-à-porter. L’enjeu est aussi de faire durer son jeans plus longtemps, parce qu’il est résistant, et parce que vous aimerez durablement le porter. Pour entrer dans l’économie circulaire, nous avons développé des jeans recyclés et recyclables à l’infini. Une fois votre jeans « Infini » usé, vous nous le renvoyer gratuitement et nous vous remboursons la consigne de 20 €. Votre ancien jeans infini sera alors broyé, fondu et refilé, pour donner naissance à un modèle neuf. Rien ne se perd, tout se transforme !

Pour vous partager nos convictions, notre aventure et nos innovations, nous détaillons la composition et les lieux de fabrication de chaque vêtement. C’est pourquoi nous sommes transparents de A à Z, des matières premières jusqu’aux processus de fabrication.

carte de France

Ces engagements se traduisent à tous les niveaux de l’entreprise. Avec le projet MonCoton par exemple, qui vise à produire du coton en France en recyclant les vieux jeans pour créer le 1er jeans recyclé 100 % local. Avec une gamme de jeans en lin français et en laine pour diversifier les matières utilisées. Avec des prix justes toute l’année pour pérenniser notre créativité textile française et la rendre la plus accessible possible sans soldes, ni promotions artificielles. A vous de découvrir notre large choix de tailles et de couleurs.

jeans mon coton

Posté dans Général

1083 au 20 h de TF1

Posté le Thursday 02 Mar 2023 par Romain.

TF1 diffusait un reportage intitulé « Nos jeans, ces grands voyageurs » vendredi 23 septembre au 20 h pour retracer le parcours d’un jeans de grande marque de l'Inde au Pakistan en passant par la Chine. Résultat : un tour du monde plutôt dépaysant mais pas très écoresponsable.

L’occasion était toute trouvée pour comparer cette production de jeans de fast fashion avec nos jeans français. Nous avons donc accueilli une équipe de tournage dans notre atelier de Romans-sur-Isère pour expliquer notre démarche de relocalisation, de la filature à la confection.

Une belle mise en lumière pour notre marque mais aussi pour toute la filière française qui grandit d’année en année grâce à votre soutien et à vos commandes. Oui, on peut se faire plaisir en achetant un jeans français tout en consommant moins mais mieux !

Extrait de la séquence de grand reportage que vous pouvez retrouver en intégralité sur le site de TF1 :
https://www.tf1.fr/tf1/jt-we/videos/nos-jeans-ces-grands-voyageurs-37596624.html

reportage jeans

Posté dans Presse

Billets de 1 à 5 sur un total de 416
par page |
ASC