Blog

BFM Business Club de France, le 12 septembre 2014

Posté le Tuesday 23 Dec 2014 par thomas.

Le "Business Club de France" sur BFM, présente le 12 septembre 2014, l'autre Tour de France 1083, et nos pulls LeTricolore.
20140912BusinessClubdeFrance1
20140912BusinessClubdeFrance2
20140912BusinessClubdeFrance3

Posté dans Presse

BioInfo, septembre 2014

Posté le Wednesday 19 Nov 2014 par thomas.

Bio Info, le magazine du mieux vivre, présente dans son numéro de septembre 2014 les principales marques de mode éthique, dont 1083.
20140911-BioInfo

Posté dans Presse

Le changement, c'est maintenant !

Posté le Wednesday 02 Jul 2014 par thomas. Il y a 12 Commentaires

Françoises, François, mes chers représentants. Je mesure la difficulté, la charge d'un engagement politique sincère. Cette sincérité vous donne je crois la force nécessaire aux exigences de vos responsabilités d'élus. Mais plus vous montez, plus d'autres forces semblent vous défier, et réussissent depuis des années à vous décoiffer. Pouvoir, rythme médiatique, mécaniques des partis, il y en a du vent là haut mais vous êtes nombreux à souffler aussi… Certains ne manquent pas d'air, d'autres le brasse, beaucoup ont l'air "conditionnés", quelques-uns dispersés essayent bien de changer d'air, pendant que nous on rêve d'un baptême de l'ère…

 

Éh bien cet été à votre rencontre en vélo, j'ai réalisé que ce baptême de l'ère, ce nouveau départ, en fait on y participait déjà. En petit comité, sans chichi, nous prenons tous part aux chouettes conséquences de cette aventure 1083 dérisoire mais bien là, comme :

  • les vêtements que nous portons,
  • les échanges que nous entretenons,
  • les emplois que nous créons.

Et il y a d'autres conséquences moins visibles que nous vivons dans l'entreprise, et auxquelles je dois nous préparer pour réussir à durer. En voici les principales.

 

De la production au commerce :

Depuis un an et demi, notre premier défi est de nous structurer avec les ateliers de fabrication. Grâce à l'augmentation de visibilité, chaque jeans ou paire de chaussures supplémentaires vendus nous a permis d'augmenter progressivement les volumes de fabrication. En 12 mois nous avons vendu 4621 jeans sur les 88 000 000 vendus en France ce qui a permis de créer 3 emplois dans l'atelier de Marseille. Pour réussir à pérenniser et créer de nouveaux emplois de confection, nous devons donc augmenter cette part. Notre boutique en ligne est bien sûr le coeur de notre activité, mais elle doit s'appuyer sur des rencontres en vrai pour gagner en notoriété et toucher les clients qui souhaitent essayer nos modèles. Grâce au bouche-à-oreille vous contribuez énormément à cela, et nous avons aussi vu à quel point il était important de nous déplacer sur des foires à Paris, Lyon ou Colmar pour vous rencontrer.

Pour tester une présence durable, nous avons donc décidé d'ouvrir un 2ème point de vente. Ce magasin va ouvrir ce mois-ci à Grenoble et s'appellera "Modetic", comme notre boutique de Romans :

  • d'une part car nous ne sommes pas encore capables de proposer une offre suffisamment large de jeans et chaussures 1083 pour garnir un magasin 1083 complet,
  • d'autre part car nous avons la conviction que proposer des vêtements made in France, éco-conçus, ou issus du commerce équitable offre des réponses complémentaires aux "moeurs" de l'industrie de la mode.

Cette ouverture sera une première occasion pour nous de découvrir l'organisation de ventes, de stocks, et d'une équipe à distance ; et le faire dans une ville proche et que l'on connait bien est donc très rassurant.

 

Du commerce à l'organisation :

Ces évolutions nous poussent à nous organiser pour réussir à 7 sur deux sites, ce que l'on réussi à faire à 2, puis 3, puis 5 sur un site. En plus d'Aline, Grégoire, Luc, Pitou et moi à Romans, nous embauchons donc à Grenoble :

  • Louriel (qui était en stage à Romans) en contrat d'apprentissage,
  • et Lucille, dont le recrutement a par exemple nécessité qu'Aline, Grégoire et moi apprenions au préalable à mener des entretiens d'embauche ! On ne l'avait jamais fait...

Si on devait comparer notre aventure à un escalier, ce serait comme le monter avec une jambe "statégie", et une jambe "compétences". Parfois c'est la jambe "compétences" qui passe en premier et la jambe "stratégie" la suit… d'autres fois c'est la jambe "stratégie" qui se lance et la jambe "compétences" la rejoint alors. Ce qui est dans tous les cas bien plus sûr que de monter à cloche-pied !

Au niveau de l'organisation de l'équipe, cela veut aussi dire sortir le nez du guidon pour prendre du recul, se répartir les rôles, et surtout les responsabilités. Car concentrer trop responsabilités est le meilleur moyen d'accumuler les décisions en attente et de ralentir l'entreprise alors même que ma première responsabilité doit être de l'animer ! C'est pour cela qu'on s'est préparés avec Aline pour aider Lucille et Louriel dans l'animation du magasin de Grenoble, et Grégoire pour fluidifier notre organisation est devenu co-gérant.

 

De l'organisation à la gestion :

Ces activités et ces emplois sont autant de motivations que de responsabilités supplémentaires. Mais en grandissant, tout mauvais choix aura mécaniquement des conséquences plus importantes sur la dynamique de l'entreprise, et sur la vie de l'équipe. Maîtriser la gestion financière de l'entreprise est donc le seul moyen d'assurer la pérennité de notre projet et des convictions qu'il porte. Après 18 mois de pré-commandes où c'est en nous confiant votre argent que nous avons pu lancer la production, nous avons utilisé la marge de ces commandes pour fabriquer un stock "tampon". Grâce à ce stock, nous expédions aujourd'hui 90% de vos commandes en 24/48h, et dans peu de temps cela concernera toutes les commandes.

Ce changement de délai de livraisons était légitimement attendu et a une conséquence financière importante puisque nous passons d'une situation où nous encaissions avant de fabriquer, à une situation où nous produisons avant de vendre. Cela nécessite de bien maitriser les différentes étapes de la fabrication pour que la marge des modèles vendus nous donnent les moyens de payer le tissage et la confection des modèles suivants. Et pour être prêts non pas quand on a l'argent en banque mais quand la saison démarre, il est aussi possible d'accélérer ce cycle :

  • en faisant un emprunt à la banque, pour lisser ces dépenses,
  • ou en étudiant avec ses fabricants les possibilités de payer avec un délai, pour décaler ces dépenses.

Ce jonglage s'appelle la gestion de la trésorerie et c'est elle qui peut empêcher de dormir quand on a des salaires à payer si l'on n'a pas préparé les hauts et bas de sa trésorerie ;-) Parfois c'est une mauvaise surprise qui peut aussi pénaliser sa trésorerie comme cette commande passée il y a un an, payée, et jamais livrée par ce fournisseur de chaussettes qui a depuis fermé. Se faire voler cet argent, son travail est alors terriblement injuste. On retient le personnage, on retient la leçon, et il faut alors vite s'en libérer, relativiser pour recentrer toute son énergie sur les problématiques constructives. Aujourd'hui grâce à la crédibilité que vous nous apportez à travers vos commandes, cette gestion bénéficie de la confiance des dispositifs bancaires et/ou publics, qui participent à leur tour à notre développement.

Bref, l'équipe s'agrandit, s'élargit, et le changement, c'est tout le temps ;-)

Posté dans 1083

3 Item(s)
par page |
ASC