Blog

Même pas peur !

Posté le Tuesday 02 May 2017 par thomas.

3 semaines après le vote du conseil communautaire, jeudi midi nous avons visité l’usine Charles Jourdan pour la première fois avec toute l’équipe 1083 !
Une fois le portail franchi, chacun a pu mesurer l’état des lieux, le savoir-faire qu’il incarnait, et le travail de rénovation à venir... À nous tous de refaire de cette usine un lieu rempli de vie et de créativité !
Avec vous, on n'a même pas peur... c’est parti pour 2/3 ans de galère !
20161031VisiteEquipe

Posté dans 1083 Atelier1083

Nous grandissons, nos collections aussi !

Posté le Tuesday 23 Aug 2016 par alice. Il y a 2 Commentaires

Grâce à vous et aux commandes qui s’accroissent de jour en jour, notre développement est en marche et cela nous permet d’œuvrer à la conception de nouveaux produits… Lorsque nous nous sommes lancés, nous n’avions pas prévu que les demandes atteindraient une telle ampleur, or investir dans du matériel et former du personnel, ça prend du temps ! On s’y est mis énergiquement pour produire vos commandes, qui remplissent nos ateliers au point que nous ne pouvions presque pas développer d’autres modèles depuis 3 ans. ;-)

 

Résultat : des délais assez longs, une diffusion restreinte en magasins et peu de nouveaux jeans. Une situation a priori anti-commerciale pour une marque de mode, qui ne nous a pas empêchés de créer 30 emplois ! Mais si on veut convaincre de plus en plus de consommateurs, on doit multiplier nos chances de vous séduire !

 

Bonne nouvelle, ensemble, nous changeons les choses ! :) En 3 ans, notre chiffre d’affaires a décuplé au service de la reconstruction de nos filières textiles, et il y a bien sûr la concrétisation du projet Jourdan. Il y a aussi la création en 2016 de notre atelier à Romans avec Mariya et Émilie qui s’est faite grâce à la coopération de notre atelier de Marseille, et le travail de Charlotte avec la manufacture Dolmen à Guingamp pour doubler nos capacités de production ces prochaines semaines !

 


1083 : Tissage de Denim Selvedge en France
Avec cette augmentation de nos capacités à laquelle vous participez directement, nous pouvons enfin étoffer notre offre ! Nous travaillons donc sur deux axes :

 

- 1 : les coupes de jeans. C’est en cours depuis quelques jours avec le lancement de notre nouveau jeans ajusté pour homme, puis le slim pour homme avant la fin de l’année, puis les tailles hautes femme début 2017, puis les jeans selvedge avec notre historique métier à tisser rouge tout neuf ;-)

 

- 2 : les finitions. Qui dit multiplication des couleurs dit aussi multiplication des contraintes : cela implique de constituer des stocks de tissus différents et autant de stocks de pantalons. En plus d’immobiliser de la trésorerie, les risques de ruptures sont accrus. Sans compter l’écueil du mauvais choix… Et si la couleur retenue n’était pas la bonne ? C’est pour cela que jusqu’au printemps, nous pensons rester sur le denim, le noir et le rouge si on peut. Par contre, nous avons étudié une autre piste plus agile au niveau industriel : les jeans délavés qui représentent plus de la moitié des 88 millions de jeans vendus chaque année en France. Restait à trouver localement un moyen écologique de réaliser ce délavage… et nous avons découvert en janvier dernier le délavage laser inventé par les créateurs français Marithé et François Girbaud et l’entreprise espagnole Jeanologia, mais introuvable en France. Quand on connaît les conditions de délavage habituelles des jeans, nous avons donc décidé d’investir pour relocaliser cette technologie en France et éco-délaver la coupe slim femme avec 2 nouvelles versions : le pionnier et le pied-de-poule !

 

2016_09_SLIDES_1083_HOME6

 

2016_09_SLIDES_1083_HOME3

 

2016_09_SLIDES_1083_HOME8

 

L’indéfectible confiance que vous nous témoignez depuis le début alliée à nos 3 années de travail portent leurs fruits. La relocalisation prend du temps, mais nous prouvons ensemble qu’elle est possible !

Posté dans 1083

Communiqué

Posté le Monday 19 Dec 2016 par thomas.

Vous êtes plusieurs à nous avoir questionné hier suite à l’interview de Marie-Hélène Thoraval sur France Bleu Drôme Ardèche qui était interrogée sur le tènement Jourdan : « (…) Il y a eu 2 investisseurs. La décision devait se prendre en juin, le prix qui était proposé notamment par 1083 à l’euro symbolique n’allait pas passer parce que je pense que l’opposition aurait encore fait capoter cet appel à projet donc c’est la raison pour laquelle il y a eu cette durée de l’été pour qu’ils puissent réunir aussi les fonds pour avoir une proposition qui correspond aux évaluations de France Domaine (...) ».
Nous regrettons avoir à faire ce genre de communiqué mais ces informations nous mettent dans l’embarras, et nous nous devons donc de rappeler le calendrier tel que nous l’avons vécu :
  • le 5 mai nous avons fait notre proposition de rachat du site Jourdan à l’euro symbolique en échange d’assumer nous-même l’ensemble des travaux de dépollution, car la proposition de Domitys contraignait la collectivité à financer cette dépollution et à perdre près d’un million d’euros dans l’opération. Avec notre proposition l’agglomération économisait ainsi cette somme.
  • en juin l’agglomération nous a informé que les élus se donnaient l’été pour étudier les 2 projets en profondeur, et que la décision était donc reportée au premier conseil communautaire de la rentrée : fin septembre/début octobre.
  • début septembre la collectivité nous a convoqué pour nous informer qu’elle avait découvert qu’elle ne pouvait pas vendre ces terrains hors du cadre de l’estimation de « France Domaine » (structure publique qui estime la valeurs des biens immobiliers publics). Ceci est plutôt rassurant en tant que citoyen, mais apprendre cela moins d’un mois avant le vote (alors que la collectivité travaille sur ce dossier depuis plus d’un an) a demandé à Domitys et à nous 1083 de revoir notre plan de financement. Mi-septembre, grâce à l’accompagnement et aux propositions de Valence Romans Sud Rhône-Alpes et de la Ville de Romans-sur-Isère, nous avons construit ensemble une offre entrant dans ce cadre légal. Dans la foulée nous avons réuni en urgence notre expert comptable, nos investisseurs et nos partenaires bancaires pour avoir leur accord sur ces 300 000 € d’emprunt supplémentaires nécessaires. Grâce à leur réactivité et à leur confiance, nous avons reçu leur accord le mercredi 5 octobre, que nous avons transmis à l’agglomération pour le vote du 6 octobre.

Pour être régulièrement interviewés nous savons qu’il n’est pas toujours simple d’être juste et précis en direct et en quelques secondes, mais nous nous devions de ré-affirmer le cadre dans lequel nous avons la conviction que nous ferons du bon travail ensemble.
Merci de votre compréhension,
Thomas Huriez

Posté dans 1083 Atelier1083

Petites confidences entre rédactrices...

Posté le Friday 09 Dec 2016 par alice.

Bonjour !

 

Je suis Alice, et en tant que nouvelle recrue avec la casquette de rédactrice, me voici sur ce blog pour vous faire vivre l’aventure 1083 de l’intérieur ! Pour commencer ma mission, je voulais vraiment partager avec vous ce que c’est qu’un démarrage ici, dans cette entreprise si spéciale où l’on tombe nez-à-nez avec un mur rouge, un bureau sur-mesure, ou encore de rutilantes poubelles, toutes faites en France, bien sûr !

 

La première étape pour moi a été de passer la porte du quartier général puis de l’atelier…
Atelier 1083
Voilà, je commence à découvrir l’envers du décor. Expérience faite, autant vous le dire tout de suite : c’est EXACTEMENT comme vous vous l’imaginez ! :)

 

Rentrer chez 1083, c’est faire un saut dans l’ébullition perpétuelle que vous connaissez bien : une idée par-ci, une autre, et une autre encore par-là ! Un projet démarre… Un super contact vient d’être déniché… Un client fait part d’une suggestion qui devient une piste à creuser… C’est une véritable fourmilière. Une ruche où flottent un air d’enthousiasme, de détermination, et aussi, de manière surprenante dans tout ce mouvement, une sorte de sérénité.

 

« Alors ? » me lance Thomas à la fin de ma première journée. Tant et tant de choses à dire pour une rédactrice, c’est à la fois un rêve et… un vrai challenge, parce qu’il va falloir beaucoup trier ! Pas de panique : je passe un coup de fil à Virginie, qui m’a précédée à ce poste. Elle va sûrement avoir plein de tuyaux et d’anecdotes à me raconter !
20161011Mains

 

 

Qu’est-ce qui t’a marquée/étonnée/plu en arrivant chez 1083 ?

Virginie : Je ne suis pas vraiment arrivée en terre inconnue car je connaissais Thomas et je suivais son projet depuis quelques années… Mais j’avoue avoir été surprise par la ténacité de ses convictions et sa facilité à argumenter, quel que soit son interlocuteur. Thomas réussit généralement à convaincre même les plus réticents !!! En ce sens, ce qui m’a étonnée, c’est la forte personnalisation de la marque autour de son fondateur, même si je pense que les choses ont évolué avec l’étoffement des effectifs. Ce qui m’a plu à l’entretien, c’est la forte autonomie laissée à chacun dans la manière de gérer son travail – en tant qu’indépendante, c’était une condition sine qua none. ;)

 

 

Quels sont les 3 mots que tu choisirais pour décrire 1083 vue de l’intérieur ?

Liberté, créativité et ouverture d’esprit.

 

 

Par rapport à tes précédents travaux de rédaction, qu’as-tu trouvé de différent dans le fait d’écrire pour 1083 ?

Écrire pour 1083 n’a pas grand-chose à voir avec le travail de journalisme… Contrairement à un article qui suppose d’être le plus neutre et objectif possible, la rédaction d’articles pour le blog de 1083 nécessite une vision « de l’intérieur » beaucoup plus individuelle et personnalisée. Pas toujours facile pour moi qui avais l’habitude de me retrancher derrière mes notes ou mon micro ! J’ai dû apprendre à passer davantage sur le devant de la scène et à assumer mes positions…

 

 

Est-ce que Thomas est tatillon niveau relecture ?

La 1ère fois que j’ai vu revenir l’un de mes articles après validation de Thomas, la moitié du texte était barrée ou corrigée en rouge… Depuis, j’ai un peu du mal avec cette couleur !!! ;)

 

 

Si je dois conduire des interviews, y a-t-il un grand bavard dans l’équipe dont je dois me méfier ?

Je ne connais pas tous ceux qui ont intégré 1083 depuis mon départ, mais à l’époque, il y avait plutôt un grand discret sur qui il ne fallait pas trop compter pour avoir de la matière... Grégoire ;) Mais Thomas était toujours là pour compenser… Ces deux-là sont un peu comme le yin et le yang, différents mais profondément complémentaires !

 

 

Travailler pour 1083, qu’est-ce que cela t’a apporté ?

Moi qui me lassais du fait de travailler toute seule chez moi, j’ai véritablement apprécié de retrouver des collègues tous les matins et j’ai rapidement eu la sensation de faire partie d’une équipe. Au final, je ne suis pas restée très longtemps (environ 6 mois) mais je garde de très bons souvenirs, notamment de nos repas partagés ou de nos excursions !

 

 

Quel est ton meilleur souvenir là-bas ?

Une journée en Auvergne où nous étions partis Charlotte, Luc, Thomas et moi pour visiter l’usine Sacred (fabrication de semelles en caoutchouc) et l’Aventure Michelin. Thomas, toujours au téléphone même lorsqu’il conduit (chut !) avait raté la sortie d’autoroute et nous avait promenés une bonne partie de la matinée au milieu des champs… La journée avait été ponctuée de nombreux fous rires…

 

 

Qu’est-ce qui t’a amenée à quitter l’entreprise ?

Je suis partie parce que ma mission au sein de 1083 ne me laissait plus suffisamment de temps pour m’occuper de mes autres clients et, accessoirement, de mes 2 enfants en bas âge. ;) J’avais déjà arrêté de gérer les réseaux sociaux en janvier pour me consacrer exclusivement au blog, mais je pense qu’il faut être pleinement investie dans l’entreprise pour retranscrire au mieux les différents événements et/ou les émotions de chacun… Je suis ravie que Thomas ait trouvé une nouvelle plume pour faire vivre cette belle aventure de l’intérieur et je te souhaite de prendre ton envol avec 1083. ;)

 

 

Si tu avais un dernier conseil à me donner ?...

De passer du temps au sein de l’entreprise pour t’imprégner de l’ambiance générale et faire connaissance avec tout le monde… Les gens ne se confient pas facilement, ils ont besoin de te connaître et de te faire confiance, cela peut parfois prendre du temps… Et n’écoute pas toujours ce que dit Thomas, n’hésite pas à t’imposer ! ;))))

 

Merci et bonne route Virginie ! Le stylo-flambeau est repris !

 

Alice

Posté dans 1083

Valence Romans Agglomération a voté 1083 !

Posté le Saturday 25 Jun 2016 par thomas.

Quelle émotion avec l'équipe, Bénédicte Jourdan, et le comité de soutien !! Le conseil communautaire de Valence Romans Sud Rhône-Alpes a voté à l’unanimité pour le projet 1083 !! Un grand merci à tous les élus pour la confiance que vous nous témoignez.
Avec toute l’équipe 1083 nous voulons vous dire un énorme merci : soutiens, clients, comité de soutien, partenaires, architectes, experts comptables, banquiers, investisseurs et élus !!
C’est un projet énorme de responsabilité locale, le plus difficile va pouvoir commencer, mais on va le réussir comme le reste, en équipe !!
20161006VoteAgglo

Posté dans 1083 Atelier1083

Billets de 1 à 5 sur un total de 6
par page |
ASC