Blog

Collection Oxymore

Posté le Tuesday 29 Mar 2022 par Fanny.

Oxymore : figure de style qui consiste à allier deux mots de sens contradictoires.

 

La thématique

En cette année covid, la mode et le monde en général, sont comme circonspects. Profitons de cette pause forcée pour souffler, penser, prendre du recul après des années d’excès. Surconsommation, surproduction… autant d’hyperboles qui qualifient ce qui était la norme jusque-là. Chez 1083 nous avions démarré sur un chemin différent, un peu à contresens du reste du monde : créer une marque de jeans pour qu’on achète moins de jeans… ce chemin grandit à mesure que le monde (ré)fléchit.

Dans un secteur où la folie des grandeurs régnait, nous avons choisi ce qui nous semblait juste : prendre plaisir avec du beau et du bon, grandir avec un modèle économique durable, utiliser des matières biologiques, produire des quantités raisonnées, mettre en place des procédés de fabrication responsables, innover dans l’économie circulaire…

En 2013 le jeans responsable et local était peut-être un oxymore, en 2021 c’est un prérequis du marché, c’est-à-dire de nous tous, les consomma(c)teurs.

La collection

Cette collection met en avant les contrastes de cette saison. Nous sommes toujours en pleine crise de la Covid, après avoir vécu un confinement strict en 2020, 2021 s’annonce un peu moins rigide, mais nous montre que les habitudes de consommation ont évolué et continuent d’évoluer. On consomme ce qu’on peu(t). Par nécessité bien sûr, mais on découvre aussi que le plaisir de la qualité dépasse le plaisir de la quantité. La société de consommation accélèrerait-elle son ralentissement ?

Cet oxymore est notre présent. Il se traduit dans les modèles de cette saison : des couleurs contrastées, naturelles, complémentaires. Côté eau, le vert-de-gris comme l’eau claire des rivières, versus le marine des océans. Côté minéral, le terracotta de la terre face au beige du sable. Et ce bleu-blanc de l’indigo, qui démarre brut et se patine en bleu pastel au fil des usages et des lavages.

Cette collection sera composée de 2 temps : un printemps intense, un été doux. Les coupes proposées seront simples et précises : nos modèles phares sont toujours là, complétés par les nouvelles : ballon, cargo, droit taille haute. Le 7/8eme fera son entrée chez la femme, puissante légèreté.

Le shooting

Après notre dernier shooting verdoyant, nous avons choisi un endroit calme et intense pour mettre en valeur le 1er temps : une plage de sable fin dans le Gard. Un vent de liberté souffle sur nos modèles, inspirant le mouvement, l’action, l’envie de faire bouger les choses et d’ouvrir de nouvelles perspectives. Les pieds parfois enfoncés dans le sable, les modèles expriment le besoin de respirer, de vivre, d’avancer vers un bel horizon.

Entre détails produits et paysages d’immensité, entre les instants calmes et les moments d’énergie, ces modèles ce sont simplement nous : Noémie, chargée des développements produit et son copain Adrien, accompagnés de Loriane, notre graphiste. Tous ensemble, nous préparons cette collection depuis des mois pour vous partager notre énergie, notre confiance, notre plaisir.

Profitons du printemps.

Posté dans Général

Ceci n'est pas un bilan mais un manifeste !

Posté le Thursday 11 Nov 2021 par Adja 1083.

Si l’année, marquée par la crise de la COVID-19, a été particulièrement déroutante, elle nous offre une occasion unique et salutaire. Celle de reprendre le pouvoir d’insuffler du sens à nos actes et à nos consommations !

Face à une société « du trop », depuis 7 ans, à moins de 1083 km de chez vous, nous nous investissons pour promouvoir une autre alternative que nous savons possible : celle du local, du durable et de la transparence !

Alors merci à 2020 de nous conforter dans nos engagements et de nous permettre d’être plus nombreux à faire ces choix !

La relocalisation n’est plus une option mais la solution.

Enfin, la prise de conscience a été collective et sans appel : nous ne pouvons plus nous offrir le luxe de ne pas préserver nos savoir-faire, notre industrie, nos emplois près de chez nous.

Face à un monde déstabilisé, l’investissement des entreprises françaises pour fabriquer des masques (notamment l’opération un masque = un soignant) a été révélateur : la proximité et le redéveloppement de nos ressources est la clef pour construire un avenir serein.

Cette capacité de résilience n'a été rendue possible grâce à la force du réseau que nous avons tissé avec vous et nos partenaires.

Et, pourtant cette année, les aléas furent nombreux : la fermeture de nos boutiques par deux fois, l’arrêt d’une grande partie de notre production pendant le premier confinement, le shooting de notre collection Menton annulé, le report de notre rendez-vous incontournable, le Salon du MIF et l’arrêt du projet du cube Jourdan.

Face à ces événements qui auraient dû nous affaiblir, nous ressortons grandi avec la création d’une dizaine d’emplois, un record du nombre de nos commandes WEB et l’élargissement du nombre de nos revendeurs !

Grâce à votre confiance dans notre projet nourrie par notre transparence, ensemble, nous continuons d’aller toujours plus loin !

Et notamment vers la plus grande mission que s’est donnée 1083 : amener chacun(e) à intégrer la boucle infinie de l’économie circulaire pour réduire sa consommation.

Parallèlement à l’élargissement de notre proposition de produits recyclés (notre gamme volontaire, nos chemises surcyclées en collaboration avec les Hirondelles, nos accessoires d’hiver…) nous avons connu deux temps forts ces derniers mois.

En octobre, lors des trophées de la mode circulaire, notre jeans infini et consigné a reçu le prix honneur Entreprise lors de la cérémonie des Trophées de la mode circulaire. Une consécration pour le travail mené par notre équipe !

Et, depuis plusieurs semaines, l’accueil incroyable que vous réservez à notre livre l’Atelier du jeans, qui vous permet de créer votre jeans 0 km à la maison avec votre machine à coudre familiale nous donne des ailes et des idées… Alors prêt(e)s à devenir les maillons forts de l’économie circulaire ?

Toute l’équipe 1083 tenait à vous remercier pour cette année écoulée et les six précédentes ! Vos encouragements, vos commandes, vos achats, vos questions et même vos critiques sont les moteurs incroyables de notre entreprise !

Rendez-vous tout au long de l’année 2021 pour continuer à grandir ensemble.
Excellente année à tous !

Posté dans Général

L'industrie du textile : le monde d'après

Posté le Wednesday 23 Jun 2021 par Alice.

L’ébranlement qu’a provoqué la crise du Covid-19 offre une occasion exceptionnelle d’observer les forces et les faiblesses de nos organisations. A partir d’une série de constats, on vous propose de se poser des questions pour mieux envisager ensemble le monde du textile… d’après!

Dégringolade des achats de mode : notre look a-t-il souffert ?

Dans le secteur du textile, la chute des ventes qui s’est amorcée durant le premier confinement a été spectaculaire, de l’ordre de moins 50% pour les grands groupes de la fast fashion. Même si les achats sont repartis depuis, les experts du marché tablaient à la mi-année sur une baisse d’au moins 12% des ventes mondiales sur 2020.

Avec près de 90% des boutiques fermées sur la planète au plus fort des confinements et une perte de revenus qui encourageait chacun à consommer moins, nous nous sommes dispensés d’acheter des tonnes de vêtements. Cette rupture dans nos actes d’achat a-t-elle été problématique pour chacun d’entre nous ? Nous sommes-nous trouvés face à des impasses vestimentaires – difficultés techniques de nous habiller le matin, écroulement irréversible de notre style ? Le fait d’acheter moins d’habits a-t-il vraiment impacté notre bonheur de vivre ? Le fait est que non…

Bon gré mal gré, le ralentissement lié à la crise nous a engagé sur la piste de la slow fashion. Cela nous a fait expérimenter collectivement le «consommer moins». Il semble que nous ayons passé le test avec succès. Aujourd’hui, dans le monde d’après, n’est-ce pas le moment de continuer ?

Chute des importations : que deviennent les ouvriers jetables ?

Les annulations de commandes en direction des pays producteurs, avec en tête le Bangladesh, la Chine et le Cambodge, ont provoqué un arrêt en masse des usines et une perte d’emploi temporaire ou définitive pour des millions d’ouvriers du textile. En mai, on comptait, par exemple, une centaine d’usines cambodgiennes fermées et plus de 100000 ouvrières privées d’activité.

Depuis la catastrophe du Rana Plaza en 2013, le mouvement Who made my clothes ? lancé par le collectif Fashion Revolution, nous invite à nous interroger sur ces petites mains qui confectionnent nos vêtements. Cet intérêt porté aux personnes qui se cachent derrière nos produits de mode est d’autant plus fondamental aujourd’hui. La transition écologique que nous devons amorcer mondialement doit précisément replacer le respect des femmes et des hommes au centre de nos modes de production.

L’engagement des marques éthiques pour favoriser la fabrication responsable et équitable est inestimable dans ces situations de crise. Les ouvriers travaillent dans de bonnes conditions et perçoivent un salaire juste. Un lien s’est tissé durant des années avec les usines et ceux qui y travaillent. Contrairement à la plupart des marques du textile, leur modèle économique ne repose pas sur des volumes de production gigantesques créés à bas coûts et vendus à bas prix. C’est avec ces marques responsables que l’on peut envisager un rebond pour les salariés lorsque surviennent des diminutions d’activité de grande ampleur comme celle liée au Covid.

Fabrication de masques : les industries françaises réinvesties ?

Depuis des décennies, l’industrie textile française a été démantelée, délocalisée …Et pourtant, lors de la pénurie de masques, elle a répondu présente. Plus de 250 entreprises françaises se sont mobilisées pour se convertir en fabricants de masques réutilisables. En un rien de temps, elles ont su se réorganiser et confectionner pas moins de 2,5 millions de masques par jour dès le mois de mai. En optimisant leurs processus, elles ont ensuite atteint une production quotidienne de 10 millions d’unités. La fabrication de surblouses a dans la même logique été assurée par des corsetiers, des fabricants de linge français…

Grâce à cette crise, les Français ont pu se rendre compte que si elles sont devenues rares, les industries françaises du textile existent. Elles sont réactives, volontaires et disposent d’un savoir-faire encore bien vivant. Acheter des masques français a préparé le terrain pour le monde d’après. Pour le moment, 5% des vêtements vendus en France sont Made in France. Et si on se mobilisait pour faire grimper durablement ce petit pourcentage, à travers une réindustrialisation nouvelle ère, à la fois à petite échelle et éco-responsable ?

La pandémie a mis un coup de projecteur sur l’importance de disposer d’industries locales, capables de produire en France, mais également d’utiliser des ressources françaises. D’où l’importance de booster aussi notre capacité à recycler le textile! Nouvelle encourageante : en pleine pandémie, l’Union européenne a exposé la feuille de route de son Green Deal (Pacte Vert), un programme qui vise à rendre notre économie propre et circulaire. Dans ce cadre, nos pays européens ont pour la première fois défini des actions communes pour le textile. Parmi les principaux axes retenus, on retrouve l’écoconception, le réemploi et le recyclage. Et cet automne, l’Agence de la transition écologique (Ademe) a justement lancé un appel à projets pour structurer la filière autour du recyclage. D’ici 2025, elle cherche à doubler la capacité française de recyclage des vêtements, des chaussures et du linge de maison mis sur le marché.

Confinement Made in France : même pas peur ?

Frontières et magasins fermés, portes closes… Vivre le confinement et l’après quand on est une entreprise de vêtements Made in France, qu’est-ce que ça change ? Les marques de mode qui ont fait le choix de fabriquer localement leurs produits investissent depuis des années pour recréer des chaînes de production courtes. Les principes qui fondent leur développement sont de vrais atouts pour mieux gérer les conséquences de la crise.

Chez 1083, l’annonce du premier confinement a signifié la fermeture de nos cinq boutiques et de nos revendeurs. Mais notre recherche permanente d'équilibre entre nos ventes en magasins et en ligne nous a permis de maintenir une activité pendant ces quelques semaines. En effet, une partie de l’équipe travaillant au sein de notre siège historique de Romans-sur-Isère est restée mobilisée pour que le service logistique et le service client assurent un service minimum pour nos commandes Internet. Cette résilience a été possible grâce à notre organisation : pas de sous-traitance pour ces services qui sont internes à 1083. De la même manière, nos jeans, vêtements et chaussures sont confectionnés par de multiples ateliers partenaires afin d'assurer une filière en réseau. Nous avons ainsi maintenu nos commandes chez nos partenaires pour donner de la visibilité à chacun et continuer à développer notre activité.

Pour donner suite à la demande du monde médical et paramédical local, notre atelier de couture de Romans est devenu un atelier de confection de masques ! Face à la pénurie de protections pour les soignants près de chez nous, une chaîne de solidarité incroyable s’est organisée. De la fabrication à la distribution des masques, ce sont des centaines de personnes qui se sont mobilisées à nos côtés ! Parallèlement à cet élan, une prise de conscience collective sur la nécessité de consommer localement a permis à notre entreprise de voir ses commandes sur internet connaître un bond incroyable. Si nous comparons la période de mai à novembre 2019 et celle de mai à novembre 2020 sur 1083.fr, la progression des ventes est de 81% !

Produire à moins de 1083km est la raison d’être de la marque 1083. Aujourd’hui, dans ce monde d’après, cette raison d’être fait encore plus sens. Notre modèle de relocalisation, de proximité, de réappropriation des savoir-faire résonne de plus en plus au sein de nos foyers, dans nos discussions, dans nos actes. Nous sommes desormais de plus en plus nombreux sur cette route des 1083 km. Et prêts à construire la suite, ensemble.

Posté dans Général

1083 fait sa sélection de Noël !

Posté le Saturday 11 Apr 2020 par Adja 1083.

Cette année 2020, la hotte du Père Noël sera tricolore : en bleu, blanc et rouge ! Vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir offrir et vous faire offrir des cadeaux éthiques, responsables et fabriqués en France ! Pour vous accompagner dans vos choix, nous vous proposons une sélection d’idées cadeaux à trouver chez 1083… mais pas que !

Pour la joie d’offrir des basiques durables et confortables !

Nous avons tous un vêtement ou un accessoire favori que nous adorons porter depuis des années. Et si vous faisiez le pari pour ces fêtes de fin d'années d’offrir SA future pièce préférée à une personne que vous aimez. Chez 1083, vous avez de nombreuses possibilités : nos jeans sont éco-conçus pour accompagner leurs propriétaires durablement. Pour lui, le 101 Droit Superdenim est une option sûre et efficace à moins que notre nouveauté, le 111 Cargo kaki puisse devenir son compagnon idéal ! Pour elle, pourquoi ne pas choisir le 202 Bootcut en Indigo brut qui, en plus de sa coupe évasée et confortable, deviendra unique grâce à sa teinture indigo. Vous pouvez aussi adopter un jeans coupe slim de la famille des fuselés.

Et en cette année si particulière pour inviter chacun(e) à inventer le futur et à cultiver son optimisme, nous avons lancé une capsule de tee-shirts sérigraphiés. Alors plutôt "Plus mieux", "Aventure" ou "La fin d'un monde" ? Les mots changent, mais le le coton bio reste le même. A moins que vous préfériez opter pour un accessoire ? Nos différentes sneakers comme nos ceintures en cuir qui allient qualité et simplicité sont idéales pour compléter une tenue.

Pour un effet maximal sur vos proches, mais un impact minimal sur l’environnement !

Nos bonnets et nos écharpes bleus, kakis et noirs sont tous réalisés à partir de fibres recyclées. Mais la particularité de la déclinaison bleue marine est qu'elle issue de la gamme volontaire fabriquée à partir de pulls de pompiers recyclés ! Avec des cadeaux offrant une seconde vie aux chutes inutilisées de l'industrie textile comme nos (sur)chemises réalisées avec Les hirondelles ou recyclables comme nos vestes infinies, vous offrez des présents qui, tout en faisant plaisir autour de vous, contribuent à diminuer l’impact environnemental de la mode ! Ces cadeaux responsables qui amènent des échanges sont également possibles pour les plus petits.En offrant un jeans en jeans recyclé à un enfant, vous pouvez susciter des discussions sur l'importance d'agir pour préserver notre planéte. Il ne faut pas l’oublier : les fêtes de fin d’années sont surtout et avant tout des moments de complicité et de partage.

Pour une transmission de qualité !

Le partage c’est le bien maître mot des deux livres 1083 que vous pouvez offrir à votre famille ou à vos amis. Sont-ils plutôt couturiers en herbe ou friands de témoignages ? Défi manuel à réaliser chez soi ou désireux d’en apprendre plus sur l’entrepreneuriat et la relocalisation de la filière textile en France ? Vous savez parfaitement qui dans votre liste appréciera soit Re-made in France, l’aventure des jeans les plus français au monde racontée par Thomas, le fondateur de 1083 soit L’Atelier du jeans en collaboration avec Sophie Vallantoine, l’ouvrage qui permet de réaliser, avec une simple machine à coudre familiale, un jeans 1083.

Pour une prise de risque zéro toujours à moins de 1083 km de chez vous !

Vive la carte cadeau ! Depuis des années, elle est la solution miracle pour les personnes pressées, les retardataires, les indécis et surtout ceux qui veulent faire plaisir sans se tromper ! Sur notre site, c’est facile vous commander notre e-carte cadeau, puis deux possibilités s'offrent à vous : l’imprimer pour l’offrir le 25 décembre ou la faire envoyer directement dans la boite mail de votre ami(e). Le destinataire a un an pour choisir le ou les articles fabriqués à moins de 1083 km de chez lui qu’il souhaite . Et comme Noël est déjà riche de cadeaux, il pourra patienter et profiter de celle-ci à-au printemps ou à l’été suivant avec un large choix de shorts, jupes et sandales.

Pour une filière française plus forte !

A nos côtés, de nombreuses entreprises sont moteurs pour permettre à la filière Made in France de grandir. Vous pouvez participer à cette relocalisation et aux créations d’emplois qu’elle génère en sélectionnant vos cadeaux chez Le Slip français qui propose notamment des sous vêtements ou des vêtements de nuit. Lamazuna est également une belle option pour trouver des cadeaux éthiques et responsables avec ses cosmétiques naturels et zéro déchet. Et pour ceux qui célèbrent leurs premiers Noël, des doudousJuste inséparablessont disponibles ! Vous avez, au fil des années, de plus en plus la possibilité d’offrir des cadeaux fabriqués en France.

Pour un cadeau fait de vos mains !

Et pourquoi pas un peu d'inspiration pour ce Noël ? Pas besoin d’être manuel ou bricoleur pour le bocal positif, juste un peu de temps suffit ! Récupérez un bocal alimentaire propre et glissez à l'intérieur 52 bouts de papier avec une citation inspirante et positive que vous aurez judicieusement sélectionnée. Vous offrirez ainsi une pause et un souffle de bienveillance hebdomadaire et ça n'a pas de prix ! Nous vous autorisons même à emprunter des phrases de Thomas dans Remade in France ;).

Alors, votre liste de cadeaux est-elle enfin complète ? N’hésitez pas à nous dire en commentaire ce que vous souhaitez offrir à vos proches ! Et n’oubliez pas que notre super SAV reste à votre disposition pour toujours plus d’idées cadeaux et de conseils personnalisés. Toute l’équipe 1083 vous souhaite, en avance, de très belles fêtes de fin d’année !

Posté dans Général

L'histoire du cardigan Volontaire

Posté le Tuesday 23 Mar 2021 par Megane.

Tout commence en 2018 ! Après plusieurs mois de recherches et de développement avec La Filature du Parc, La Manufacture Regain et les Sapeurs-Pompiers, nous avons créé le Pull Volontaire. Ce projet est une de nos premières grandes avancées dans l’économie circulaire, qui est la mission même de 1083. En plus d’être filé, teint, tricoté et confectionné en France, ce pull est recyclé. Nous avons récupéré d’anciens pulls et vêtements de pompiers qui ont été transformés pour créer une nouvelle matière, utilisée par la suite pour fabriquer nos pulls. Pour boucler la boucle et ne pas créer de déchets, vous pouvez déposer vos pulls usagés dans les bornes Le Relai pour qu’ils soient recyclés à nouveau. Rien ne se perd tout se transforme ! Il suffit d’y mettre de la bonne volonté…




Lors de la sortie de notre pull Volontaire, nous étions en contact avec le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS 26 et du Tarn) avec qui nous avons réalisé à la fois notre campagne de lancement et une campagne de recrutement pour motiver des volontaires à rejoindre les Sapeurs-Pompiers de la Drôme. C’est aussi là que le « VOLONTAIRE» brodé sur le buste prend tout son sens… C’est un vêtement qui incarne à la fois l’envie d’agir pour une mode plus durable mais aussi la volonté de tous ces hommes et ces femmes qui s’engagent. Après le succès de cette première opération, on s’est dit qu’il y avait matière à faire encore plus pour s’engager dans le recyclage et l’économie circulaire à plus grande échelle. Paul Malassigné (pompier innovant en économie circulaire) nous a donc mis en relation avec la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France. Cette collaboration s’appuie notamment sur un investissement important sur la R&D en matière de recyclage des fibres et après plusieurs rencontres et discussions, un partenariat national était une évidence ! Thomas s’est donc rendu en le 21 septembre dernier au 126ème Congrès des Sapeurs-Pompiers à Vannes afin de signer la Convention officielle de Partenariat avec le Colonel Allione. À ce titre, nous avons créé toute une gamme d’accessoires et vêtements en matière recyclée, issue de la collecte des uniformes des pompiers : un pull, un bonnet et une écharpe. Par ailleurs, nous nous sommes engagés à communiquer sur les enjeux des pompiers et a développé la formation aux gestes de secours au sein de l’entreprise et à faire de la sécurité des salariés une priorités.


Pour découvrir le processus de recyclage et de fabrication, il faut se rendre dans le sud-ouest, près de Castres. C’est ici que se trouve nos partenaires la Filature du Parc et la Manufacture Regain. C’est d’abord à la Manufacture que sont envoyés tous les vêtements de pompiers usagés, ceux-ci partent ensuite à la Filature du Parc où ils sont recyclés pour créer un nouveau fil. La Manufacture Regain a été créée en 1973 par les parents de Laurent Brunas (dirigeant actuel), aujourd’hui l’entreprise a fait le pari de la compétence humaine, de l’innovation technique et du développement durable pour garder ses équipes en France. Au départ spécialisé dans le prêt à porter haut de gamme, l’atelier s’est ensuite positionné sur le vêtement professionnel puis le travail à façon pour l’univers de la mode. Ils ont récemment entièrement renouvelé et modernisé leur parc de machines à tricoter pour continuer de gagner en compétitivité et accompagner le développement de nouveaux marchés.

Pour cette nouvelle collection, nous avons misé sur des coupes plus amples et des matières réconfortantes pour se retrouver. Un mix de confort et style, c’est presque la définition du cardigan ! Il peut se porter en pull ou avec un t-shirt en dessous, sur une robe, un jeans ou un chino. Comme on vous l’expliquait, il est fabriqué à partir d’anciens vêtements de pompiers qui ont été recyclés. Sa couleur est bleu marine (couleur originelle des pulls de pompiers) tout simplement pour diminuer les besoins en teinture, seuls les 30% de polyamide ajoutés à la confection ont été teints. C’est aussi ça, éco-concevoir un vêtement ! Revenons maintenant un peu sur les détails de sa fabrication... Lorsque le fil arrive à l’atelier, tout commence dans le bureau de Cyril qui est en charge de programmer les métiers à tricoter selon le type de mailles souhaitée. Les bobines sont ensuite installées pour que les métiers à tricoter rectiligne puissent faire leur magie ! Les tricots sont ensuite lavés et repassés pour qu’on obtienne leurs dimensions finales. La maille est ainsi stabilisée, et elle peut être coupée! Enfin, les couturières et leurs mains habiles réalisent une quinzaine d’étapes à l’aide de différentes machines, pour terminer la confection du cardigan.

On espère et on fait tout notre possible pour que notre offre de vêtements issus de l’économie circulaire grandisse saison après saison! En attendant, on vous laisse découvrir la gamme Volontaire au complet.

Posté dans Général

Billets de 1 à 5 sur un total de 19
par page |
ASC