La vie en rouge :)

Posté le Friday 18 Sep 2015 par virginie

Avec l’augmentation continue des effectifs - on est aujourd’hui 10 et bientôt 11 avec l’assistante - on se retrouve un peu à l’étroit dans la maison de famille de Thomas et Grégoire à Romans ! Pour faire face à l’afflux de commandes de ces derniers mois, les 140 m2 de stockage et 20 m2 de bureaux ne sont plus suffisants...

 

Après plusieurs semaines de recherche, nous avons trouvé un local de 900 m2 à quelques dizaines de mètres de chez nous… Ce bâtiment accueillera bientôt l’atelier de prototypage d’Aurélie et l’entrepôt de stockage dans lequel Yves préparera vos commandes. Cette "délocalisation" va nous permettre d'aménager de vrais bureaux au-dessus du magasin de Romans (yes !) et d'y voir un peu plus clair ;)

 

PlanMag
Pour aménager les rayonnages du nouveau local, il a d'abord fallu sélectionner un matériau ; le bois n’est malheureusement pas adapté à nos rayonnages. Par ailleurs, après le visionnage du film « Expédition 7ème continent », on a décidé depuis quelques semaines de supprimer progressivement le plastique… On ne peut pas raisonnablement utiliser un matériau qui met des milliers d’années à se dégrader alors même qu’il ne sert que quelques heures, jours, mois, ou années. Ni bois ni plastique… On a donc opté pour des étagères métalliques… rouges !!! Histoire de montrer, comme pour les machines à coudre de notre atelier, que l’industrie c’est cool :)

 

En plus d’être recyclables, nos étagères sont aussi locales :) Une fois de plus, nous avons privilégié un fournisseur à proximité. Diplex, fondée en 1974 à Moirans, à 60 kms de chez nous, est spécialisée dans les solutions de stockage de toutes tailles, du rayonnage léger pour les artisans à la plateforme longue portée pour les industriels. Parce qu’on aime plus que tout faire savoir les savoir-faire, surtout lorsqu’ils sont implantés près de chez nous et qu’ils permettent de préserver des emplois (43 pour Diplex!), je suis allée rendre visite à Stéphane Sauvage, président de la société, pour découvrir la chaîne de production de nos étagères le jour même de leur fabrication... La voici donc, résumée et en images :)

 

La matière première des poteaux est réceptionnée en rouleaux. Ces bobines mères, dites « bandes refendues », vont être recoupées à la dimension voulue pour la fabrication des montants verticaux des étagères. Une étiquette assure la traçabilité et permet de connaître l’origine de la matière en fonction de l’aciérie (française!) de laquelle elle provient.

 

DIPLEX 4
L’étape suivante est celle du profilage des poteaux : la bande d’acier est déroulée puis perforée par une presse mécanique avant de prendre sa forme finale. Le profil plat prend progressivement la forme d’un C.

 

DIPLEX 5
Les tablettes horizontales sont, elles, assemblées par des robots qui se chargent des soudures. Cette technologie permet au personnel de se consacrer à des tâches avec davantage de valeur ajoutée.

 

DIPLEX 3
Une fois les produits bruts finalisés (poteaux et tablettes), ils passent dans d’atelier mitoyen pour prendre leur aspect définitif. La chaîne du traitement de surface s’effectue en 4 étapes successives : le dégraissage, le séchage, la peinture en poudre (recyclée et sans métaux lourds !) et la cuisson à 200° pendant 20 minutes, ce que l’on appelle la polymérisation.

 

DIPLEX 8
Lorsque le process est terminé, les opérateurs reprennent la main pour décrocher les étagères et les palettiser. Les « rouges » de 1083 rejoignent ainsi leurs homologues jaunes, vertes ou bleues commandées par d’autres entreprises dans l’atelier de stockage :)

 

DIPLEX 9
Pour lancer l’expédition, il ne manque plus que les panneaux qui vont sur les tablettes. Ils sont généralement en plastique mais pour rester dans notre logique, on a préféré rallonger un peu le budget pour les choisir métallique afin que l'ensemble soit (le plus tard possible) facilement recyclable.

 

DIPLEX 10
Et pendant ce temps là à Romans… le courageux Yves bravait le froid - et les toiles d’araignées ;) - pour remettre en état les dalles du faux plafond avant que Gilles, un intervenant extérieur spécialisé, s’est chargé du nettoyage des sols.

 

Et ce lundi, (délai tenu !) nous avons reçu nos étagères. Il ne restait donc plus qu’à… les monter ! Yves, (encore lui ;)) a rapidement pris les choses en main, à partir du plan savamment élaboré par Luc ! Aidé de Grégoire, Thomas et même Solène, stagiaire de 3ème, la petite équipe a mis 2 jours pour donner vie à l’entrepôt…

 

MONTAGE
On va désormais profiter de la période des fêtes pour déménager le stock pendant que Charlotte et Aurélie continueront d’expédier vos commandes de t-shirts, jeans et chaussures !

 

Avec l’agrandissement des stocks et de l’atelier, la perspective des nouveaux bureaux et l’arrivée de machines pour vous faire découvrir les savoir-faire autour du tissage… on compte sur vous pour continuer de grandir ! Et grâce à vous, on voit la vie en rouge ;-)

 

Virginie

Posté dans 1083

Commentaires