L'enjeux de la formation

Posté le Tuesday 24 Oct 2017 par thomas

Rien n'est simple dans la relocalisation et le dernier jour de Charlène à l'atelier en témoigne :-/ Passionnée depuis toujours par l'art, le dessin et la photo, Charlène quitte la confection. Charlène a raison de suivre sa passion, mais cela montre l'immense défi de la relocalisation : la formation.
Il faut arrêter de faire croire aux collégiens intéressés par la mode qu'ils vont devenir stylistes, et leur montrer toute la valeur de ces métiers de confection. Il faut continuer de réinventer l'organisation des ateliers avec le logiciel du XXIème siècle et non celui du XXème siècle. Ce n'est pas qu'il était mauvais, c'est juste qu'il n'est plus adapté aux générations actuelles.
Parce que nous avons visité en France des exemples éloquents d'organisations industrielles modernes, nous ne nous découragerons jamais d'y travailler, d'accueillir un(e) nouveau/nouvelle mécanicien(ne) de confection, et de montrer, parce qu'on le vit chez 1083, que c'est possible ! ;-)
20170623-DepartCharlene

Posté dans 1083

Commentaires