Mauvaise Blague Friday

Posté le Monday 28 Mar 2022 par L'équipe 1083

Quand 1083 s’avère être fier de faire du surplace !

Cette année encore nous ne participerons pas au Black Friday. Nous consacrerons 10% de nos ventes au financement de Moncoton, notre ligne de production de coton recyclé à Rupt-sur-Moselle, pour fabriquer vos futurs jeans grâce au recyclage de vos vieux jeans ! Depuis nos débuts, il y a 8 ans, nous avons une philosophie : vous proposer des prix justes tout au long de l’année. Ces prix correspondent à la valeur de nos articles éco-conçus, à la valeur des savoir-faire mobilisés pour les confectionner mais aussi au travail de reconstruction, de re-création d’emplois et de relocalisation de la filière textile française.

Quand une journée s’avère être des semaines !

Plus les années passent, moins le Black Friday commence le Friday… Il s’étale même pendant des semaines… Des semaines durant lesquelles nous subissons des publicités incitant à la consommation, des newsletters, des publications sur les réseaux sociaux, des prospectus dans nos boites aux lettres, des sms publicitaires et même des affiches placardées sur les devantures des boutiques… Auparavant lié à Thanksgiving, le Black Friday succède aux semaines exceptionnelles, Cyber Monday, Cyber Week et autres opérations pour nous inciter à consommer toujours plus… qui dit mieux ?

Quand les consommateurs s’avèrent être les dindons de la farce !

Les soi-disant bonnes affaires du Black Friday cachent une seule et même réalité pour les marques qui les proposent : des prix gonflés et non justifiés toute l’année puis des réductions abusives sur de courtes périodes. Nous, vous, et de nombreuses entreprises engagées, nous voulons dire et faire mieux ! La surconsommation est sans issue. Participer au développement de filières durables, locales, nous remplit tous de sens, d’aventures partagées et d’emplois !

Quand les bonnes affaires s’avèrent être un affront à notre planète !

Le Black Friday a forcément un coût environnemental majeur. Surproductions, suremballages, pollutions carbone et numérique … Et la liste est non exhaustive ! Alors que la surconsommation et la surproduction n’en finissent plus de dérégler notre planète, de nombreuses enseignes continuent de délaver nos cerveaux en communiquant moins mais mieux, tout en faisant toujours plus… de promos. Est-il utile de rappeler que chaque seconde, dans le monde, c’est l’équivalent d’une benne de vêtements qui est jetée !?

Ne soyons pas les dindons de cette mauvaise farce de Thanksgiving. Continuons d’avancer avec constance, détermination, plaisir et cohérence !

Posté dans 1083

Commentaires