Des poches remplaçables sur tous vos jeans 1083

Un jeans, vous pouvez le garder des années. Pour autant, il a un point faible : les poches. C’est souvent le premier élément qui craque sur nos jeans. C’est pourquoi l’annonce de la création de poches réparables a reçu un bel accueil auprès de notre communauté. Il est vrai que les clés et le coton bio ne font pas bon ménage dans nos poches. Pour ne pas remiser un jeans au placard dès l’apparition du moindre trou, on a pensé réparabilité. Cette innovation répond à une problématique plus complexe qu’il n’y paraît : comment fabriquer un jeans durable avec des poches en coton bio ?

Pourquoi exclure le polyester

Le polyester est très courant dans l’industrie textile. On retrouve ce dérivé du pétrole dans 70 % des fibres synthétiques utilisées dans la fabrication de nos vêtements. Pourquoi c’est un problème ? Au moment du lavage, les vêtements en matières synthétiques comme le nylon ou le polyester libère des micro-particules de plastique. Ces micro-particules ne sont pas dégradées dans les stations d’épuration et terminent dans les océans. C’est le cas aussi pour l’élasthanne. Raison pour laquelle nous ne dépassons pas 2 % dans nos modèles qui en contiennent. Pour le reste, nos jeans sont en coton bio, à 100 % !

Toujours du coton bio, mais un nouveau montage

La poche est souvent le premier élément qui craque sur la poche d’un jeans. Pour garder notre coton bio, nous avons fait le choix de délaisser la poche traditionnelle, difficile à réparer, que vous trouvez dans la plupart de vos jeans, pour une poche réparable. Quelles différences ? Le fond de poche de la version réparable est moins profond et détaché de la couture côté du jeans. Un montage qui facilite sa réparation ou son remplacement. Tous nos ateliers de confection dont notre usine de Rupt-sur-Moselle auront bientôt adopté cette nouvelle méthode de fabrication.

La permaindustrie commence dans vos poches

Notre nouvelle mission a pour but de relocaliser et de mutualiser nos savoir-faire français. Ce que nous appelons la permaindustrie. L’intérêt est de créer un écosystème où les forces se nourrissent, se protègent et grandissent ensemble. Un partage de ressources et des richesses qui doit profiter à toute la filière textile. C’est pourquoi nous mettons en accès public le patron de notre poche réparable. Pour que les autres entreprises puissent le réutiliser ou s’en inspirer.

Remplacer son fond de poche en 5 étapes :